Arthur Bertrand est né en 2003 à Beaune.

Dés l’âge de 4 ans son père, Jean-Pierre Bertrand, l’installe au piano. Arthur a de grandes dispositions musicales et aime le rythme. Il commence à jouer de la batterie (offerte par le Père Noël) et c’est à l’âge de 9 ans qu’il s’essaye avec bonheur au Boogie woogie.

Suivi par Jean-Pierre, le papa, et motivé, Arthur découvre les pianistes de blues et boogie les plus référents.

Il travaille à l’oreille et s’attaque à des morceaux difficiles : « Boogie woogie Stomp » d’Albert Ammons notamment.

Puis en écoutant Dr John et James Booker il trouve une résonnance dans les thèmes chaloupés et sensuels de la Nouvelle-Orléans comme « Tipitina ». Depuis, âgé de 15 ans, entre études et musique, Arthur progresse avec brio. Un toucher solide, un swing très présent et son sens musical affirmé lui confèrent déjà une belle technique.